SWITCH

Nintendo a appris de ses erreurs avec la Wii U et a écouté les joueurs avec la Switch

Par rifraff - Le 09/10 à 23:40

A l'occasion des Nintendo World Championships  2017 qui se sont déroulés ce week-end à New-York (et que vous pouvez revoir ici), le vice président des ventes et du marketing.chez Nintendo, Doug Bowser (on ne s'en lasse pas) et Bill Trinen (qu'on ne présente plus) ont été invités par le site Business Insinder à expliquer pourquoi selon eux, la Wii U s'était écoulée péniblement à 13 millions d'exemplaires dans le monde en quatre ans alors que la Switch est bien partie pour atteindre les 10 millions d'unités d'ici mars 2018. Retrouvez ci-dessous les trois points qui sont ressortis de leurs réponses.

  1. La rapidité d’utilisation : lors de son lancement la Wii U était assez lente à démarrer et même si avec le temps cela s'est amélioré, la console reste malgré tout assez "lourde" dans son utilisation. Rien à voir avec la "légèreté" de la Switch et la rapidité avec laquelle elle s'allume permettant aux joueurs de commencer à s'amuser quasi instantanément. D'après Doug Bowser, cette rapidité rapproche la Switch d'un iPad et participe à lui donner une image moderne.
  2. La cadence de sortie des jeux : la Wii U a selon les deux hommes, plus souffert d'une mauvaise répartition des sorties que d'un manque de jeux proprement dit. Mais cette fois, avec la Switch, Nintendo a veillé à ce que chaque mois, il y ait bien une nouveau "grand" jeu en magasin quitte, d'ailleurs à décevoir en annonçant en janvier dernier le line-up de lancement de la console, Nintendo ayant préféré étaler la sortie des jeux dans le temps plutôt que de les regrouper au jour J. Il faut cependant noter que cette histoire "d'un grand jeu" par mois, Nintendo la racontait déjà à l'époque de la Wii U...  Au moins avec la Switch, la firme a jusque-là réussi à tenir la cadence et on espère que cela durera- surtout que contrairement à la Wii U qui a pu compter sur quelques gros jeux tiers multi dès sa sortie (comme Call of Duty, Assassin's Creed, Batman...) avant d'être totalement abandonnée, la Switch fait l'inverse avec peu voire pas de jeux tiers multiplateforme au lancement mais de plus en plus au fil des mois.
  3. NIntendo a écouté ses joueurs : Nintendo affirme aujourd'hui avoir appris de ses erreurs en étant moins renfermé et en s'ouvrant au monde. Aujourd'hui, Nintendo prend le temps d'écouter ses joueurs afin de cerner leurs attentes pour y répondre au mieux.On pensait que c'était déjà le cas mais à priori, non. 

Retrouvez l'article (en anglais) de Business Insider ici

Précédent Suivant