Nintendo 3DS

Asphalt 3D

Test 3DS

Asphalt 3D

Par kraydepor - Le 26 mars 2011

La série Asphalt est bien connue pour avoir fait les beaux jours du jeu vidéo sur mobile. D’ailleurs, cela ne vous étonnera pas si l’on vous dit que Gameloft est derrière Asphalt 3D, soutenu par l’éditeur le plus français de l’industrie. Voitures, circuits, vitesse et 3D sont au rendez-vous… mais n’ont-ils pas oublié de prendre un bon petit café de qualité ?

 

Sur le papier, Asphalt 3D a énormément de points pour séduire la plupart des joueurs. En effet, il ne faudra pas compter moins de 42 voitures officielles et 17 circuits très variés pour faire la course comme des petits fous. De plus, le titre n’est absolument pas radin puisque le contenu du mode Carrière est assez conséquent, idéal pour passer de bonnes heures à pleine vitesse. N’oublions pas que la diversité des courses, très axées Arcade, peut également venir vous titiller l’esprit. En effet, en plus du challenge habituel où vous devrez arriver premier de la course (en réalisant ou non des bonus, comme par exemple arriver 2 secondes avant le deuxième), les développeurs n’ont pas joué sur la linéarité puisque vous devrez aussi faire des courses Chrono (passer la ligne d’arrivée avant le temps imparti), Chef de meute (le dernier pilote est éliminé), Course Poursuite (contre la police), Justicier (éclater les voitures de vos adversaires), ou encore des Courses au cash, des Dérapages et des Duels. Bref, un challenge et des défis qui ne manqueront pas de vous faire passer quelques belles heures sur votre nouveau bijou. Malheureusement, il ne faut pas se le cacher : l’intelligence artificielle et l’ennui lors des courses se fait ressentir fortement, la faute très probablement à une réalisation à la ramasse - puisque c’est assez moche - et à des collisions abominables. Oh oui, vraiment exécrables même !

 

Même si au lancement du jeu le plaisir de vitesse et de sensation est bel et bien là, nous sommes vite calmés après quelques courses. En effet, la prise en main est très (trop !) simple et ne permet pas d’avoir de véritables techniques de trajectoire. On accélère avec le bouton A de la console tout en dérapant avec le bouton B. Rien qu’avec ça, on remarque que la réalisation est mauvaise puisque vos voitures glisseront comme si la piste était une patinoire. Heureusement, vous pourrez pimenter vos courses en prenant plusieurs symboles sur le parcours, comme de la Nitro, qui vous permettront via le bouton R de gagner de la vitesse pour ainsi rattraper vos concurrents. C’est malheureusement les seules actions qui vous attendent et nous nous réjouissons que le Circle Pad tienne, lui, ses promesses. Au fil du temps et de vos victoires, l’argent coulera à flot et vous pourrez ainsi débloquer des circuits, des véhicules, acheter de nouvelles pièces pour votre bolide et customiser ce dernier. L’aspect tunning est donc grandement efficace et vous permettra de créer votre modèle comme bon vous semble pour ainsi affronter vos amis. Car oui, Asphalt 3D vous donnera la possibilité de défier vos copains pilotes grâce au mode multijoueur jusqu’à 6 en local. L’absence d’un mode en ligne viendra noircir le tableau mais le mode StreetPass devrait ravir les joueurs aimant défier les Fantômes du monde entier.

 

Enfin, comme on vous l’a énoncé un peu plus haut, sachez que les graphismes ne feront pas vraiment honneur à la nouvelle console de Nintendo. Certes, le tout reste très fluide mais ne permettra pas d’apprécier les décors. Fort heureusement, la 3D relief que propose la 3DS devrait sauver la donne. En effet, la profondeur de champ est assez sympathique et permettra de mieux juger les distances tout en ayant l’impression de s’écraser au sol lors de grands tremplins. Bon, ne nous emballons pas non plus, cette dernière aurait mérité un peu plus de travail mais elle reste globalement à l’image du titre, à savoir presque bâclé pour aller de paire avec la sortie de la machine. Concernant l’aspect sonore, Asphalt 3D ne brille pas par son charisme et proposera des musiques assez ternes et répétitives, saupoudré par des bruits de moteur et de collision parfois atroces pour nos petites oreilles. En définitive, nous vous conseillons atrocement de vous orienter vers le petit Ridge Racer 3D développé par Namco Bandai, nettement plus abouti.  

5.5
Un premier jet de Gameloft très peu concluant sur la Nintendo 3DS. L'âge de la machine de Nintendo peut expliquer la tonne de défauts d'Asphalt 3D, mais en connaissant les productions de Gameloft sur consoles, on se pose bien des questions. Amateur de jeu de courses, allez voir chez la concurrence !

Pas d'images pour ce test.

Créez votre compte
PUB Gagnez des Jeux